associer la couleur au jardin

Comment associer la couleur au jardin ?

Pour créer une ambiance végétale dans votre jardin de Mâcon, de Roanne ou de Paray-le-Monial, la couleur est un facteur important. Certes, vous devez sélectionner vos plantes en fonction du type de sol et de l’exposition au soleil, mais aussi selon leur forme, leur texture et… vos goûts !

Mais les jeux de couleurs qui animent vos massifs paysagers sont l’un des aspects les plus surprenants. Alors comment tirer le meilleur parti de l’utilisation des couleurs ? Comment associer les différentes teintes entre elles ?

Dans cet article, Feeling Jardins vous rappelle la notion de couleur et l’utilité du cercle chromatique. Puis, nous verrons 4 types d’associations de couleurs pour réussir vos scènes végétales au jardin de Marcigny, de Charlieu ou de Riorges.

 

1. La notion de couleur et le cercle chromatique

Les couleurs primaires

Il existe 3 couleurs de base, appelées « couleurs primaires », qui compose toute couleur visible. Chaque couleur primaire est indépendante et aucune d’entre elle ne peut s’obtenir en mélangeant les deux autres. Ces couleurs primaires sont : le jaune, le cyan (bleu primaire) et le magenta (le rouge primaire).

 

Les couleurs secondaires et tertiaires:

En mélangeant les couleurs primaires entre elles, on pourrait obtenir, en théorie, toutes les couleurs du spectre visible. Ainsi, en mélangeant du rouge et du jaune, à parts égales, on obtient du orange. A partir du jaune et du bleu, en quantité égale, on crée du vert. Et, enfin, l’association du rouge et du bleu, en égale proportion, forme du violet. Le orange, le vert et le violet sont appelées « couleurs secondaires ». De plus, en fusionnant, à parts égales, chacune des 3 couleurs primaires avec chacune des 3 couleurs secondaires, on réalise 12 couleurs appelées « tertiaires ». Ainsi, ces 12 couleurs peuvent être positionnées sur le cercle chromatique.

A noter : les couleurs qui se font face sur le cercle chromatique sont appelées « couleurs complémentaires ».

feeling jardins

Lexique

La teinte est la couleur perçue d’un objet. Associée à la saturation et à la luminosité, une teinte désigne la couleur pure d’un objet. 

La saturation correspond à l’intensité de coloration d’une couleur. Ainsi, une couleur vive et intense a une saturation élevée tandis qu’une saturation plus faible rendra la couleur plus terne et grise.

La luminosité est l’intensité plus ou moins lumineuse d’une couleur telle que nous la percevons. Plus la couleur est sombre, plus la luminosité est faible.

La dominante est la couleur dont le rôle sera de créer l’ambiance végétale recherchée. Elle ne se réduit pas obligatoirement à une seule couleur mais peut englober une multitude de couleurs, voisines sur le cercle chromatique. Cet ensemble de nuances de couleurs occupent une grande partie de l’espace.

La tonique se devine car elle est, sur le cercle chromatique, à l’opposé de la couleur dominante. Son rôle est de mettre en valeur certains éléments du massif paysager. La tonique ne prend que peu de place dans la composition.

 

 

2. Associer les couleurs au jardin

·       Association monochrome

plantation marcignyLe terme monochrome signifie une seule couleur. L’association monochrome est la combinaison de plusieurs nuances d’une seule et même couleur. Parfaitement adaptée à tout type d’ambiance végétale, la relation monochromatique est basée sur l’association de plusieurs nuances foncées, claires et médianes d’une même couleur. Vous pouvez donc utiliser le contraste clair / foncé en prenant en considération l’éclairage pour éviter la monotonie. Vous pourrez ainsi utiliser une multitude de combinaison de nuances pour créer l’ambiance que vous souhaitez avoir dans votre jardin de Matour, de Chauffailles ou de Dompierre-les-Ormes.

 

 

 

 

·       Association complémentaire

aménagement massif roanneOn parle de l’association complémentaire de couleurs lorsque les deux couleurs se situent à deux postions opposées sur le cercle chromatique.

Il est possible, par exemple, d’associer le rouge et vert, le jaune clair et le violet clair etc… Malgré leur opposition sur la roue chromatique, certaines couleurs s’associent de façon complémentaire. C’est ce que l’on appelle les harmonies complémentaires !

 

 

 

 

·       Association Camaïeu

Le terme « Camaïeu » désigne l’association de plusieurs nuances d’une même couleur afin d’obtenir un dégradé. Ainsi, à partir d’une seule couleur, le vert par exemple, vous pouvez créer un dégradé, du vert clair au vert foncé. De même, vous pouvez acheter plusieurs plantes avec la même couleur et en différentes nuances pour les associer en Camaïeu dans vos massifs de La Clayette ou de Charolles. Si vous souhaitez donner un effet lumineux à votre camaïeu de vert, vous pouvez y ajouter du blanc !

·     

Harmonie de 3 couleurs

paysagiste marcignyLa théorie de l’harmonie est basée sur la complémentarité des couleurs. Certaines couleurs peuvent être harmonieusement associées les unes aux autres. On parle ainsi de l’harmonie de 2 tons. Il est également possible d’associer 3 couleurs. Dans ce cas, vous devez utiliser le cercle chromatique. L’association est simple ! Vous n’avez qu’à choisir une couleur sur le cercle, tracer un triangle isocèle et déterminer les 2 autres couleurs en harmonie (les 2 couleurs aux deux sommets).

 

 

 

 

Vous possédez maintenant les bases et quelques conseils pour utiliser au mieux la couleur dans votre jardin. Francis Dalary, de Feeling Jardins vous recommande également de prendre en compte l’environnement. En effet, vous pouvez vous appuyer sur les couleurs existantes d’un mur, d’une construction ou du mobilier qui jouxte votre massif paysager. Et ainsi, vous obtiendrez une ambiance végétale qui se mariera à votre espace extérieur et à votre image.

paysagiste marcigny

Ensemble, choisissons Votre solution paysagère !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.