abris pour les insectes

Des abris pour les insectes: il y a de la vie dans le jardin !

Des abris pour les insectes:

De nombreuses espèces d’insectes ont une fonction essentielle dans la pollinisation des plantes sauvages et cultivées. De plus, ils jouent également un rôle important dans le recyclage des matières organiques, dans la fertilité des sols,… Mais s’ils ne trouvent pas d’abri, les prédateurs et la mauvaise saison peuvent être fatals…

En effet, les abris qu’ils trouvent ne sont pas uniquement utilisés comme un toit pour passer l’hiver. Des premiers beaux jours jusqu’à l’automne, les insectes doivent se reposer la nuit (ou le jour). Mais ils sont tenus aussi d’assurer leur reproduction et d’élever leur progéniture à l’abri des prédateurs potentiels.

C’est pour cela que votre conseiller Feeling Jardins vous invite à mettre à leur disposition des matériaux ou des abris. Ainsi, les insectes y auront facilement accès… Et vous allez voir que peu de choses suffisent…

au niveau des plantations…

Au niveau des plantations, la haie, qui clôture votre jardin, peut être accueillante pour les insectes. Cependant, elle doit être bien proportionnée et diversifiée. Ainsi, cette structure végétale atténuera, d’une part, les effets du climat, du vent et de l’érosion. Et, d’autre part, elle procurera une abondante alimentation et un gîte à la faune sauvage.

Pour cela Feeling Jardins vous recommande de bien entretenir cet abri. Celui-ci doit être taillé (en hauteur, en épaisseur) à la bonne saison, recépé, élagué, etc…

Au niveau des plantations, une zone d’herbes folles, en bordure de haie ou à l’angle d’une pelouse, peut être un milieu accueillant pour les insectes. C’est pour cela que Feeling Jardins vous préconise de laisser pousser quelques plantes spontanées. Ainsi, les feuilles et les tiges, les fleurs et les racines offriront le gîte et le couvert à ces insectes.

au même au niveau du sol

Au niveau du sol, certaines fourmis, araignées ou guêpes creusent leur terriers à même le sol ou dans du sable. De même qu’une vieille souche (ou un stère de bois à l’abandon) peut procurer un abri à de nombreux coléoptères, abeilles solitaires et oiseaux.

Sinon, un muret en pierres sèches (ou un tas de pierres) reste aussi un abri providentiel. Car, exposé vers le Sud, les pierres restituent la chaleur du soleil. A cette occasion, Feeling Jardins vous conseille de jointoyer vos pierres avec de la chaux, du mortier et du sable ou de l’argile. De plus, vous veillerez à laisser de petits orifices non obturés pour que les insectes s’y faufilent et s’y abritent.

Des abris pour les insectes: dans les airs

Vous pouvez également fabriquer des nichoirs et les disposer au-dessus du sol : sur un tronc, une branche, un muret,… Ainsi, un pot de terre cuite à l’envers ou un fagot de tiges creuses suspendus dans un arbre convient parfaitement. Cela permettra aux abeilles et guêpes solitaires d’y pondre et d’y élever leurs larves.

Aussi, Feeling Jardins vous invite à tenir compte de l’exposition et de l’emplacement de votre nichoir. D’une part, celui-ci doit être abrité des vents dominants et orienté vers le Sud / Sud-Est. D’autre part, ce gîte doit se trouver à proximité d’une source de nourriture (un massif de fleurs nectarifères, par exemple).

Pour finir, on trouve un peu partout des hôtels à insectes qui ont l’avantage de rassembler tous les types d’abris au même endroit. En effet, outre la dimension pédagogique et ludique, ils sont une aubaine pour les insectes. Car ces derniers y trouvent des trous, des orifices, des interstices, des fissures, des galeries pour passer l’hiver à l’abri.

Vous habitez à Charlieu, Matour, Dompierre-les-Ormes , du coté de Charolles ou bien Mâcon, n’hésitez pas à nous contacter !

Ensemble, choisissons Votre solution paysagère !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.