arrosage au jardin

Économiser l’eau au jardin: Feeling Jardins vous en parle

 

En plein été, les températures peuvent être très élevées de nuit comme de jour. Cela implique un budget en eau conséquent quand on n’est pas vigilant.

Être vigilant consiste à savoir arroser au bon moment. Utiliser des gestes simples évite le gaspillage de l’eau. D’autant plus que nous sommes en période caniculaire, économiser l’eau est important!

De plus, le choix de votre type d’arrosage et la connaissance de vos sols peuvent être déterminants dans votre consommation en eau.

economiser l'eau

Feeling jardins vous conseille :

Arroser, oui mais quand?

-En été, la terre est moins chaude tôt le matin ou tard le soir. L’arrosage effectué pendant ces périodes sera plus efficace. En effet, tôt le matin ou tard le soir, les pertes en eau dues à l’évaporation sont moindres.

  • Toutefois, il est aussi important de veiller à la bonne tenue des cuvettes d’arrosage de vos arbres et d’arbustes. Arrosez lentement le pied des plantes et moins sur leurs feuillages.
  • Arroser lentement les sols permet d’avoir une meilleure pénétration de l’eau dans le sol. Pour ne pas détériorer les cuvettes, celles-ci devront être entretenues tout au long de l’année.

Les gestes anti-gaspillages:

  • Pendant l’été, comme durant l’année, fermez bien les robinets et soyez vigilants aux fuites. Les cultures potagères étant consommatrices d’eaux, pensez donc à biner régulièrement leurs sols afin de casser la croûte de battance. Binez régulièrement vos massifs ! Moins de mauvaises herbes ! Plus de facilité aux eaux de pluies à venir arroser naturellement vos plantes.

Astuce : « Lors de la plantation, j’aère la terre pour éviter le tassement au niveau des racines et pour une meilleure pénétration de l’eau dans le sol. » Lucie M., Charnay-les-Mâcon

Bien choisir son type d’arrosage:

  • Il existe plusieurs types d’arrosage : L’arrosage automatique avec aspersion aérienne, l’arrosage goutte à goutte et l’arrosage dit manuel (arrosoir ou tuyau).
  • Votre choix peut se faire en fonction de vos affinités face aux avantages et aux inconvénients de ces types d’arrosages. Mais aussi par rapport à la superficie et au type de plantes que vous possédez dans votre jardin.
  • En effet, l’arroseur automatique par aspersion aérienne peut vous faire gagner du temps car il est programmable et s’avère plus précis dans l’arrosage des petits jardins ou grands espaces verts. Son installation et son utilisation nécessite l’aide et le conseil de votre jardinier-paysagiste, afin de concevoir précisément puis étudier les types de dispositifs d’arrosages nécessaires pour arroser chaque plantation du jardin.
  • L’arrosage goutte à goutte est programmable et rend la perte d’eau par évaporation quasi nulle, la diffusion étant trop lente pour subir l’effet de ce phénomène. La quantité d’eau apportée s’avère donc très précise, mais là encore il convient de programmer l’arrosage au bon moment de la journée en fonction des températures annoncées et de la saison.
  • L’utilisation d’un arrosoir ou d’un tuyau d’arrosage permet d’apporter une plus grande quantité d’eau. Souvent ce type d’arrosage est adapté au potager, au petit jardin type patio et balcon. Mais il peut s’avérer également nécessaire lors des périodes de canicule notamment, pour satisfaire l’arrosage hebdomadaire de vos arbres et arbustes récemment plantés dans votre espace vert. Ce geste permettra de leur assurer une bonne reprise.

Le comportement des sols:

  • La quantité d’eau à utiliser pour l’arrosage dépend des caractéristiques du type de sol (sableux, limoneux ou argileux). En connaissant le type de sol, votre jardinier-paysagiste mâcon calcule les quantités que vous devez utiliser : n’hésitez donc pas à lui demander conseil ! Un amendement organique ou un amendement minéral réalisé par un jardinier- paysagiste permet également d’équilibrer un sol donc de rendre perméable vos sols.
  • De plus, les besoins en eau sont différents d’une plante à l’autre. Une pelouse, par exemple, aura besoin d’un apport journalier en eau mais de courte durée : nous parlerons plutôt d’un arrosage par fraction dont le but étant d’apporter quotidiennement et précisément une quantité d’eau en mm par m².

Les arbustes ont besoin, d’un apport en profondeur pour l’implantation de leurs racines. Ainsi ils auront une meilleure résistance à la sécheresse. Mais attention à ne pas rendre l’arrosage trop régulier ce qui ne stimule pas le végétal à aller chercher l’eau en profondeur!

  • le paillage: le complice de vos massifs!
  • Qu’est ce que le paillage ? Pour ceux qui sont un peu perdus, Feeling jardins vous explique : le paillage permet de réguler la température et l’humidité des sols.

Il existe deux types de paillage:

  • Végétal : d’origine organique, ce type de paillage est intéressant pour le côté naturel et écologique qu’il apporte dans votre jardin (jardin de campagne, jardin écologique, jardin anglais…  ou les fleurs saisonnières sont au rendez-vous!). Sur le côté fonctionnel, il est très intéressant car étant biodégradable (de quelques mois à plusieurs années), il apporte aux plantes de la matière organique: Il nourrit les plantes et le sol, tout en permettant un bon maintien de l’humidité au pied des plantes : ce qui, à long terme, permettra de réduire votre arrosage!
economiser-l'eau-jardinier-paysagiste-mâcon
(paillage copeaux bois: COPEO NATUREL)
  • Minéral : d’origine minéral, ce type de paillage est inerte. Il n’apporte pas de matière organique aux plantations comme le paillage végétal mais il permet également de réduire les apports en eau car il permet de garder le pied des plantes humide. Ce type de paillage est souvent utilisé pour donner un aspect esthétique de longue tenue, soulignant une ambiance de jardin (jardin sec, jardin zen…)

Astuce : « Feeling jardins m’a conseillé un paillage minéral dans mes massifs. En plus de limiter l’évaporation de l’eau, ces massifs donnent à notre jardin un aspect esthétique remarquable. » Mr et Mme C, Mâcon

Économiser l’eau au jardin = anticiper vos dépenses en eau !

Certaines plantes sont de grandes consommatrices d’eau et sont adaptées à certains climats : d’où l’intérêt de choisir des plantes peu gourmandes en eau.

En effet, dans votre jardin, nous pouvons trouver des plantes non adaptées au climat de notre région et peuvent être gourmandes en eau. L’installation d’un récupérateur d’eau de pluie peut alors s’avérer très utile pour préserver ces plantations en toutes saisons. Et oui ! L’eau de pluie est gratuite, claire et contient peu de calcaire. Certes l’investissement peut être conséquent mais le récupérateur peut être financé par un crédit d’impôt, suivant sa taille.

Astuce : « J’utilise aussi les autres eaux domestiques usées comme l’eau de bain (sans savon et ni détergent : attention !!) ou celle du lavage des légumes » Gérard. T Charlieu

Certaines plantes non potagères peuvent être aussi  gourmandes en eau. N’hésitez donc pas à appeler votre jardinier-paysagiste Feeling Jardins pour qu’il vous conseille. Le remplacement par des plantes moins gourmandes en eau ou des astuces pour les préserver dans votre jardin, en utilisant des quantités d’eau raisonnable et en gardant le plaisir d’avoir un jardin potager!

Astuce : « Grâce à notre jardinier-paysagiste éco-responsable, nous avons décidé de diminuer notre surface de gazon… » Céline. R, Cluny .

Et vous quelles sont vos astuces? Ne manquez pas de les apporter sur le feel’actus!

Vous habitez à Cluny, Charolles, Marcigny, La Clayette, du coté de Matour ou bien Charlieu, n’hésitez pas à nous contacter !

Ensemble, choisissons Votre solution paysagère !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.