le composatage au jardin

Le compostage au jardin: un geste naturellement éco-responsable

Le compostage au jardin permet de transformer nos déchets verts en un compost de qualité, 100% naturel et riche en éléments nutritifs pour les plantes. C’est l’amendement idéal pour le jardin !!

Mais comment ça marche ? Pourquoi est-ce utile ? Comment fait-on son compost ? Quel type de composteur doit-on utiliser ?… Feeling Jardins vous explique tout de ce procédé ancestral dans nos jardins…

jardinier-paysagiste-laclayette

Un processus naturel

Le compostage est la transformation de nos déchets organiques (de cuisine, du jardin) en compost. De plus, par le biais de micro-organismes (champignons, bactéries,…) et macro-organismes (vers, insectes,…) la matière organique est dégradée. Ainsi, le produit obtenu, grumeleux et noirâtre (le compost), est intégré au sol et devient de l’humus. Ce dernier est un amendement riche en éléments nutritifs qui favorise la vie du sol et très utile au jardin.

Est-ce vraiment utile ?

Le compostage est le mode de valorisation de déchets organiques le plus intéressant. D’ailleurs, ce procédé vous permet de réaliser des économies et de protéger l’environnement. En effet, composter peut diminuer le poids des ordures ménagères jusqu’à -35%. De plus, en réduisant la quantité de déchets à incinérer et le coût des collectes, il contribue à protéger l’environnement.

jardinier eco-responsable la clayette

Le compostage au jardin, mais quel type de compostage choisir ?

Vous choisirez le type de compostage selon la quantité de matière à composter. Et celle-ci dépend principalement de la superficie de votre terrain. Ainsi, jusqu’à 1000 m2, votre paysagiste Feeling Jardins vous recommande d’utiliser un composteur en bac (ou silo). Il peut être en bois ou plastique et vous pouvez en trouver facilement dans le commerce. Par contre, au-delà de 1000 m2, un compostage en tas s’avère être la solution la plus adaptée. Dans ce cas, prévoyez de placer votre tas dans un endroit ombragé au fond du jardin.Et si vous n’avez pas de jardin ou un très petit extérieur : vous pouvez quand même faire votre compost avec un lombricompost !!

Quels déchets ?

Le compostage est réalisable avec beaucoup des déchets de nos maisons, nos cuisines et nos jardins. Ainsi, les mouchoirs en papier, essuie-tout, cendres de bois, papier journal, plantes d’intérieur,… peuvent aller au composteur. De même, les épluchures de fruits et légumes, coquilles d’œuf, marc de café, pain, fanes de légumes conviennent très bien. Egalement, les tontes de gazon, déchets du potager, feuilles, fleurs fanées, taille de haies fraîches, herbes indésirables se compostent aussi.

Les bons gestes…

Fragmenter les déchets, bien les mélanger, et surveiller l’aération et l’humidité sont les actions-clés pour un compostage réussi.

La fragmentation : plus les morceaux de matière organique sont petits, plus le compostage est efficace.

Le mélange : il convient de bien mélanger les différents types de matières. Les déchets verts et humides (feuilles de légumes, fleurs, tonte,…) doivent représenter 60 à 70% du mélange. Ainsi, les déchets bruns et secs (branches broyées, paille, feuilles mortes,…) complètent les 30 à 40% restants.

L’aération : le compostage est un processus qui nécessite la présence d’oxygène. Car, sans air, les déchets fermentent et des odeurs désagréables apparaissent. Pensez alors à brasser régulièrement les matières de votre composteur.

L’humidité : l’efficacité du compostage n’est optimale qu’avec un taux d’humidité suffisant. Donc, si les matières sont trop sèches, vous devez l’arroser. Par contre, si le compost est détrempé, l’incorporation de déchets bruns et secs s’impose.

Vous habitez à Charlieu, Chauffailles, Marcigny, Charolles, du coté de Matour, Mâcon ou bien Cluny, n’hésitez pas à nous contacter !

Ensemble, choisissons Votre solution paysagère !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.