paillage au jardin

Le paillage au jardin: association végétale et choix de paillage.

Peut-être cherchez vous, pour votre jardin de Paray-le-Monial ou de Charolles, une méthode afin de diminuer le désherbage ? Ainsi qu’une technique qui limiterait les arrosages ? Et un moyen d’améliorer la structure du sol ? Mais aussi qui crée une ambiance végétale éclatante ?… Ne chercher plus, le paillage est la solution pour votre jardin.
Dans cet article, Feeling Jardins vous présente les avantages du paillage au jardin, puis les différents types de paillage. Et enfin, Francis Dalary vous expose et vous parle de ses paillages préférés.

Les avantages du paillage au jardin

Le paillage au pied de vos arbustes ou légumes du jardin est une méthode culturale avec plusieurs avantages. Tout d’abord, le paillage limite les arrosages dans votre jardin de Cluny ou de Roanne. En effet, sur un sol nu l’évaporation est 3 fois plus importante que sur un sol paillé. De même, la transpiration des plantes augmente en été. Alors un paillage, mis en place dans votre jardin, maintient l’humidité du sol et réduit ainsi les apports en eau.
L’autre avantage écologique du paillage est la diminution du désherbage de votre jardin. En effet, le paillage empêche la lumière d’atteindre la surface du sol et évite donc la germination des plantes adventices (mauvaises herbes).
En outre, le paillage protège le sol de votre jardin contre les aléas climatiques. Car il évite le tassement de la terre sous l’action de la pluie, notamment des sols argileux. Vous échappez ainsi à la formation d’une croûte imperméable à la surface qui empêche l’eau de pluie ou d’arrosage de s’infiltrer.
Enfin, en utilisant un paillage organique au jardin, celui-ci se décompose, au fil du temps, en humus. Ainsi, vous améliorez le complexe argilo-humique de votre sol et augmentez sa fertilité.

Les types de paillage au jardin

Le paillage organique
Le paillage organique est composé d’éléments végétaux dont la dégradation en humus est plus ou moins rapide. Celle-ci varie selon la concentration en lignine. Ainsi, les tontes de gazon de votre jardin, de Marcigny ou de Dompierre-les-Ormes, se décomposent en quelques semaines contre quelques années pour des copeaux de bois.
Ainsi, le paillage à courte durée de vie (tonte de gazon, feuilles mortes, pailles céréales, …) sont utilisables pour tous types de végétaux.
Pour le paillage à durée de plus longue (copeaux de bois, écorces de pin, déchets de taille d’arbre ou d’arbuste, …) Feeling Jardins, créateur d’ambiance végétale vous recommande de les utiliser principalement au pied des plantes pérennes (arbres et arbustes …).
Le paillage minéral
Le paillage minéral n’est pas biodégradable et possède une durée de vie « infinie ». Ce paillage favorise le réchauffement du sol et Feeling Jardins vous le préconise pour des plantes qui aime la chaleur : une rocaille, par exemple.
Origine minérale, ce paillage est composé principalement de granulats, qui peuvent être très décoratifs au jardin. Ainsi, les billes d’argile et les débris de poterie sont utilisés comme un paillage ornemental. De même, des coquilles d’huîtres ou de moules concassées peuvent apporter un effet maritime à votre jardin de Mâcon ou de Beaujeu .

Quels paillages utilise Feeling Jardins ?

Francis Dalary, de Feeling Jardins, vous dévoile les qualités des paillages qu’il utilise régulièrement dans la création de jardins.
Tout d’abord, l’ardoise est le paillage minéral qui embellit les massifs d’arbuste de façon remarquable. En effet, cette roche d’origine volcanique est le paillis idéal pour créer un style de jardin minéral. De plus, ce minéral ne craint pas la pluie, ni le gel, ni la neige ou le vent et peut ainsi rester plusieurs années sans s’altérer.
« J’utilise le paillage d’ardoise pour les jardins japonais par exemple, car il contraste avec les pierres blanches ou les galets. De même, les couleurs des différents feuillages (pourpre, vert vif ou panaché, …) ressortent sur les nuances de gris de ce paillage, ce que je trouve très intéressant dans mes compositions de massif paysager. De plus, humidifier ce paillage d’ardoise permet de mettre en valeur l’ambiance végétale d’un jardin à Chauffailles, à Matour ou à Riorges. L’ardoise devient plus foncée et une multitude de reflets apparaît ».

Et pourquoi ne pas valoriser les produits issus de l’agro-industrie de transformation du fruit en paillage ? Car, développement durable oblige, les fragments de noyaux de fruitiers (essentiellement de pêche), une fois polis, sont mis en œuvre. Ce paillage organique, de longue durée (15 ans), est une alternative au paillage minéral.
« J’adore utiliser ce paillage car il est issu d’une ressource renouvelable et donne aux massifs associés de plantes vivaces saisonnières un côté très naturel, originale, agréable et doux .

De plus, il permet de composer des décors aux couleurs chatoyantes tout en employant des revêtements de sol écologiques. De plus, ce matériau de paillage est dense mais aussi léger : ce qui n’est pas négligeable pour la manutention et la mise en œuvre. Je vous invite à le  découvrir sur le site Internet de Biogranulats »

Et vous, pour vos ambiances végétales, quels paillages utilisez-vous ?

entreprise paysagiste feeling jardins

Ensemble, choisissons Votre solution paysagère !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.