gestes

Les gestes eco-responsables au jardin : pour moins de pesticides…

Saviez-vous que la France est le premier consommateur de pesticides en Europe et le troisième au niveau mondial ? Face à ce triste palmarès, il devient urgent de ne plus utiliser de produits phytosanitaires toxiques dans nos jardins. Car cela participera à la réduction de la pollution et à la protection des sols.

Mais qu’est-ce qu’un produit phytosanitaire ? Pourquoi ont-ils un impact négatif sur l’homme et son environnement ? Pourquoi les adventices sont-elles des « mauvaises herbes » ? Quels gestes alternatifs peut-on effectuer pour ne plus utiliser de pesticides ?

Feeling Jardins vous répond et vous aide à agir au jardin de façon éco-responsable, dans une nature qui nous préoccupe…

Les produits phytosanitaires

Aussi appelés « pesticide », c’est une substance chimique employée pour faire fuir ou détruire des organismes vivants considérés comme « nuisibles ». Ces êtres vivants peuvent être aussi bien du règne animal (insectes, rongeurs, …) mais aussi végétal (les mauvaises herbes !!)

Bien sûr, dans la vie de tous les jours, nous sommes entourés par ces produits. Dans nos maisons, les moustiques, les poux, les araignées et autres bestioles sont repoussés. Mais tout comme dans nos jardins, à Mâcon, Cluny ou Charlieu, où les pucerons sur les rosiers, les limaces au potager et les adventices sont exterminés.

De plus, des résidus de ces pesticides demeurent très présents dans les aliments que nous consommons. Saviez-vous que 50% des fruits et légumes vendus contiennent des résidus de pesticides ? Car des études ont montré que les produits phytosanitaires sont néfastes pour l’Homme : 20% des cancers seraient liés aux produits chimiques. En outre, les pesticides sont en cause dans la baisse de la fertilité, dans le cas de nombreux cancers et dans le développement des troubles neurologiques (Alzheimer, Parkinson, …).

Les produits phytosanitaires ont également un impact négatif sur l’environnement. Ils contaminent les sous-sols et les milieux aquatiques. Et bientôt l’accès à une eau de qualité sera plus coûteux et plus difficile !! En outre, les effets des pesticides sont aussi dévastateurs sur la faune : la surmortalité des abeilles et autres insectes pollinisateurs est en première ligne. Car tous les écosystèmes sont touchés par l’utilisation des produits phytosanitaires.

Les « mauvaises herbes » ou adventices

Les adventices sont des plantes qui poussent spontanément dans votre jardin de Dompierre-les-Ormes, Chauffailles ou Paray-le-Monial. Mais parce qu’elles viennent concurrencer nos plantes potagères ou ornementales : on les appelle « mauvaises herbes ». Mais cette impopularité n’est pas forcément justifiée car ces herbes peuvent se révéler très utiles. Ainsi, ces plantes peuvent être couvre-sol, abri pour la faune, engrais vert, plante comestible, médicinale, décorative, etc…

Votre jardinier paysagiste, peut vous apprendre à les connaître et à les accepter. Par exemple, les vesces et les trèfles sont de véritables engrais verts. Les ronces fournissent également du nectar aux papillons, de la nourriture aux oiseaux et un abri pour les petits mammifères, dans un grand espace vert, nous pouvons gérer ces plantes différemment. Enfin, l’achillée, la bourrache et les pairies fleuries attirent et abritent les insectes auxiliaires.

Sachez qu’il est possible de gérer l’entretien de votre espace vert différemment! C’est tout le travail d’un jardinier paysagiste que de vous proposer un mode de gestion adapté aussi bien d’un point de vue personnel que dans un point de vue économique…

Les gestes éco-responsables au jardin: S’adapter à son environnement 

Feeling Jardins vous recommande d’abord d’anticiper la venue de la végétation spontanée indésirable. Pour cela, privez ces plantes d’espaces et de lumière en utilisant un paillage. Ce procédé consiste à recouvrir le sol avec des matériaux d’origine végétale ou minérale. En effet, le paillage protège le sol, limite l’évaporation et la pousse de la végétation spontanée. Et il peut être organique (résidus de tontes, copeaux, écorces, …) ou minéral (gravier, galets, …). Toutefois, l’usage d’un paillage organique doit être justifié et contrôlé avec rigueur avant sa mise en place…

entretien de jardin cluny

Ensuite, votre conseiller paysagiste vous préconise de choisir des plantes adaptées. En effet, que vous habitiez Matour, Beaujeu ou Chauffailles, mieux vaut choisir des végétaux adaptés aux conditions locales. Ainsi, vous interviendrez moins tant au niveau de l’entretien et du soin des plantes qu’au niveau de l’arrosage. Aussi, n’hésitez pas à contacter un jardinier, comme Francis Dalary chez Feeling Jardins. Ce dernier vous donnera les noms des divers arbres, arbustes et plantes les mieux adaptées à notre climat en Bourgogne du sud et Nord Roannais.

Enfin, si les adventices prolifèrent, désherbez manuellement ou mécaniquement et régulièrement. Pour cela, utilisez un outil adapté (couteau, binette ou sarcloir…) et agissez dès la pousse des plantes. Cette action vous permettra également de passer du temps dans votre jardin, vous qui êtes à Marcigny ou à La Clayette, d’observer, d’écouter et de voir grandir vos plantes.

Ensemble, choisissons Votre solution paysagère !

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.