créateur d'ambiance végétale

Les différents types de sol au jardin

Pour créer une ambiance végétale réussie dans votre propriété de Mâcon, de La Clayette ou de Marcigny, il vous faut choisir les plantes les mieux adaptées à la terre de votre jardin. En effet, le sol est l’endroit où les végétaux trouvent leur ancrage, leurs racines s’y développent et y puisent les éléments nutritifs, l’eau et l’air. Ainsi, le bon développement des plantes dépend des caractéristiques du sol.
Il est donc essentiel de connaître le type de sol de votre jardin de Roanne à Cluny, de Paray-le-Monial à Beaujeu ou de Dompierre-les-Ormes à Charlieu. Cela vous permettra, tout d’abord, de choisir et planter les végétaux appropriés. Ensuite, vous travaillerez votre terre et utiliserez les techniques culturales adaptées aux caractéristiques du sol. Et, enfin, vous pourrez apporter, si nécessaire, les matières organiques et autres fertilisants adéquats.
Mais quels sont les différents types de sol que l’on peut trouver? Quelles plantes peut-on installer sur chacun d’eux ?…
Dans cet article, votre jardinier paysagiste Feeling Jardins vous clarifie ces notions et vous aide à connaître le sol de votre jardin.

Le potentiel hydrogène (ou pH) du sol

Peut-être avez-vous déjà entendu parler d’un sol acide ? Ou alcalin ? On parle alors du pH du sol. Le pH ou potentiel hydrogène complète la nature de votre terre de jardin. Proche de la neutralité (pH compris entre 6,5 et 7,5), la majeure partie des plantes y réussissent à pousser sans difficulté. Par contre, certains sols sont acides (pH inférieur ou égal à 6) et d’autres sont alcalins (pH supérieur ou égal à 8). Ces terres de jardins exigent la plantation de végétaux adaptés à ces caractéristiques.

Les différents types de sol

Sous l’action de l’érosion et des plantes, la roche-mère se dégrade, se fragmente et forme des sols constitués d’éléments plus ou moins fins : du sable, puis du limon et enfin de l’argile. Ainsi, chaque type ou texture de sol a ses avantages et ses inconvénients. Feeling Jardins va vous présenter les cinq principaux types de sol avec leurs caractéristiques et des exemples de plantes adaptées à chacun d’eux.

Sol de type sableux

Un sol sableux est un sol très aéré, facile à travailler et très drainant. On peut le qualifier de sol léger. Une terre sableuse est un substrat qui se réchauffe rapidement dès les premiers rayons chauds du soleil au printemps. Par contre, les deux principaux inconvénients sont, d’une part, sa faible rétention en eau et, d’autre part, sa pauvreté en éléments nutritifs pour les plantes. En effet, ceux-ci sont lessivés en profondeur par les eaux de pluie ou les arrosages copieux.
Les végétaux les plus adaptées aux sols sableux sont des plantes dite de terre de bruyère.
Arbres d’ornement : Albizzia, Bouleau, Eucalyptus, Frêne, Sorbier,…
Arbustes d’ornement : Azalée, Berbéris, Camélia, Céanothe,…
Plantes à fleurs et d’ornement : Agapanthe, Anémone du japon, Cinéraire, Crocus, Euphorbe, Fougère, Hémérocalle, Jacinthe, Lavande, Sédum, Tulipe, …

Sol de type limoneux

Un sol limoneux est composé d’une accumulation de sable érodé par les rivières : c’est un sol caractéristique des vallées. Il retient bien l’eau et est facile à travailler. Le principal inconvénient d’un sol limoneux est qu’il a tendance à faire une croûte, souvent très dure, sous l’effet des précipitations ou des arrosages. On parle de croûte de battance
Concernant les végétaux, une terre de jardin limoneuse convient à la majorité des plantes (excepté celles dite terre de bruyère).

Sol de type argileux

L’argile est la particule la plus fine d’un sol : c’est l’étape finale de la dégradation de la roche-mère. Les particules d’argile s’agglomèrent entre elles et confèrent au sol une très bonne cohésion. Ainsi, un sol argileux a une excellente rétention en eau qui peut devenir un inconvénient lors des excès d’eau. Les autres désavantages de ce type de sol dit lourd sont, d’une part, une longue durée à se réchauffer au printemps et, d’autre part, la difficulté à le travailler, aussi bien en condition sèche que humide.
Les plantes qui se plaisent le mieux dans les sols argileux sont principalement les graminées et les légumineuses :
Arbres d’ornement : Charme, Chêne, Cognassier, Frêne, Hêtre, Houx,…
Arbustes d’ornement : Aubépine, Corète du Japon, Cornouiller, Forsythia, Pivoine, Seringat, Viorne, Weigelia,…
Plantes à fleurs et d’ornement : la majorité des plantes vivaces, Campanule, Hosta, Myosotis, Oeillet d’Inde, Rudbeckia,…

Sol de type calcaire

Un sol calcaire est un sol particulier, limité à certaines zones géographiques. On peut le trouver sous forme de pierre (calcaire à l’état pur) et de marne (calcaire dégradé sous forme de sable ou d’argile). Dans ce type de sol, la dégradation de la matière organique est favorisée par la présence du calcaire. En effet, ce milieu, légèrement alcalin, est très favorable à une grande activité bactérienne : ce qui entraine une humification plus rapide.
De plus, ce sol perméable à l’eau a, par contre, un inconvénient majeur : une très grande quantité de calcium. Et cet excès provoque la chlorose de certains végétaux.
Les plantes de milieux secs et arides s’adaptent très bien aux sols calcaires.
Arbres d’ornement : Arbre de Judée, Cyprès de Florence, Cytise, Erable, tilleul,…
Arbustes d’ornement : Buddleia, Lilas, Sedum, Spirée, Yucca,…
Plantes à fleurs et d’ornement : Acanthe, Ancolie, Campanule, Géranium vivace,…

Sol humifère

Un sol humifère est aussi un sol particulier car il contient une grande quantité de matière organique. C’est une terre spécifique de tourbière, généralement acide, où peu de plantes s’y plaisent. C’est un sol qui se réchauffement rapidement dès le printemps grâce à sa couleur sombre, presque noire. Sa texture est, à la fois, perméable et spongieuse. Cela lui permet de retenir l’eau et les éléments nutritifs aisément mais tend à se dessécher en été.
De nombreuses plantes de sol sableux s’accommodent d’un sol humifère.
Arbres d’ornement : Aulne, Saule, Erable du Japon, Liquidambar, Magnolia, Eucalyptus, Sapin, Epicea,…
Arbustes d’ornement : Azalée, Bignone, Camélia, hortensia, Houx, Rhododendron,…
Plantes à fleurs et d’ornement : Fougère, Lupin, Lys, Gentiane,…

Ce qu’il faut retenir : Les plantes ont besoin du sol pour s’ancrer et puiser la « nourriture » nécessaire à leur développement. Certains végétaux se plaisent dans un sol argileux et lourd tandis que d’autres préfèrent les sols légers.
Ainsi, pour la création d’ambiances végétales dans votre jardin de Chauffailles ou de Charolles, contactez Francis Dalary, votre jardinier paysagiste.

paysagiste roanne

Ensemble, choisissons Votre solution paysagère !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.