planter une haie dans son jardin

Planter une haie dans son jardin : entre fonction et esthétisme

Planter une haie , voyons pourquoi:

Le vingtième siècle a été cruel pour les arbres et les haies de nos campagnes. Aujourd’hui, on redécouvre leurs bienfaits et leur rôle central dans l’équilibre de notre environnement ainsi que le fonctionnement des écosystèmes

  • L’intérêt climatique de planter une haie

La haie est bien plus qu’une barrière végétale physique.

En effet, elle joue un rôle vital sur l’environnement. C’est un merveilleux brise-vent, contrairement à un mur plein, l’idéal pour freiner le vent et ses effets destructeurs, c’est une rangée de végétaux qui filtrent et ralentissent l’air.

De plus, la haie joue le rôle de climatiseur naturel. En diminuant l’agitation de l’air dans le jardin, elle freine l’évaporation de la terre et la transpiration des plantes; ce qui permet à ces dernières de pousser plus régulièrement et de diminuer les arrosages nécessaires.

Enfin, la haie ralentit l’écoulement superficiel des eaux et permet à celles-ci de s’infiltrer dans le sol. L’érosion mécanique des sols est donc diminuée.

  • L’intérêt écologique de planter une haie

La haie est un élément central pour la sauvegarde de la biodiversité. Elle offre de nombreux abris, permet la création de microclimats favorables aux insectes pollinisateurs et favorise les déplacements des insectes floricoles comme les papillons.

Une haie très favorable comprend plusieurs strates avec un mélange d’arbustes de différentes tailles. S’y rencontrent des espèces avec des fleurs, riches en pollen et nectar, des plantes dont les baies nourrissent les oiseaux en hiver, des végétaux dont les tiges sèches et creuses procurent des sites de nidification pour certaines abeilles sauvages.

– Envie de participer au développement de la biodiversité dans votre jardin à Paray-le-Monial, à Cluny ou encore à la Clayette ? N’hésitez pas à contacter votre jardinier paysagiste Feeling Jardins…

Planter une haie dans son jardin: un élément paysager aux multiples fonctions

A la fois, matière première, infrastructure d’équipement, prestataire de service environnementale, la haie de votre jardin sait tout faire (ou presque…).

En effet, elle est capable de produire du bois, d’équiper un bassin versant, de verdir un lotissement, de structurer une exploitation agricole, de paysager un bâtiment neuf, de stabiliser une pente, de protéger une zone de vent, de clôturer une parcelle, d’ombrager un stationnement,…

Bref, la haie est une solution efficace, simple et bon marché, adaptable à toutes les situations, modulables à toutes les échelles. En ville, dans un univers minéral et figé, la haie donne vie et apporte sa touche de gaieté naturelle.

– Envie d’aménager votre jardin avec une haie ? D’entretenir votre haie ? Contactez-nous !

Les végétaux qui composent votre haie: bien choisir pour définir son type de haie.

Afin de mieux percevoir l’étonnante richesse et de saisir l’originalité d’une haie, il faut s’attarder sur quelques exemples de plantes qui la compose…

Faire le bon choix des essences qui la composeront car différents types de haie existent: le choix du végétal déterminera son type!

L’entretien d’une haie varie en fonction de sa catégorie et de son usage dans un jardin.

Abelia à grandes fleurs (Abelia X grandiflora)

L’Abélia est un arbuste, au port buissonnant et compact, intéressant car sa floraison est abondante de Juin à Octobre. Son feuillage luisant est aussi très décoratif. Les fleurs des Abélias parfument et adoucissent le jardin de leurs teintes claires blanches et rosées.

Arbre à perruques (Cotinus coggygria)

C’est un arbuste au magnifique feuillage rouge en été et pourpre en automne. Sa floraison estivale en panicule rose pourpré fait penser à des plumets. C’est une plante à incorporer au milieu d’autres végétaux dans une haie exposée plein soleil. En raison de son feuillage foncé, il sera mis en valeur par un entourage d’arbustes à feuillage clair.

Kolkwitzia (Kolkwitzia amabilis)

Cet arbuste caduc a une croissance assez rapide. Son port est très élégant grâce à ses branches arquées dont les feuilles ovales et duveteuses vert franc virent au pourpre à l’automne. Sa floraison est très abondante et reste spectaculaire par ses fleurs, rose pâle, en clochettes et très mellifères. En prenant de l’âge, l’écorce s’écaille ce qui donne au Kolkwitzia un attrait complémentaire en hiver.

Physocarpe (Physocarpus opulifolius)

C’est un arbuste caduc qui peut atteindre 2,5 à 3 mètres de haut et dont le port arrondi et compact peut s’étaler au fil des années. Ses rameaux arqués portent des feuilles vertes qui virent au jaune bronze à l’automne. Il existe plusieurs cultivars à feuillage très décoratif. Au début de l’été, la floraison apparaît sous forme de petits bouquets de fleurs blanches, qui donneront de petits fruits vésiculeux rouge framboise.

Le physocarpe est surnommé « le bois au sept écorces ». Son écorce d’abord rougeâtre se détache avec le temps en bandes beiges ou brunes.

– Vous avez besoin de concevoir et planter votre haie ? De créer dans votre jardin, une haie en mélange colorée ? Contactez votre jardinier paysagiste Feeling Jardins

Personnellement, je trouve plus approprié une haie intégrant des essences arbustives en mélange: ce qui apporte au jardin un effet paysagé assuré étendu au cours des saisons. Pouvant parfois même venir s’intégrer aux massifs qui l’accompagnent.  Francis Dalary

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.