arbre

La sélection d’un arbre en pépinière, ayez le bon feeling

La sélection d’un arbre en pépinière se fait après le choix de la bonne essence pour le jardin. En effet, il est essentiel d’acquérir des plants de qualité pour une meilleure reprise.

Mais comment s’y retrouver parmi les différentes catégories ? Quels dimensions et conditionnements doit-on privilégier ? Que doit-on regarder sur l’arbre pour se décider sur un plant de qualité ? Feeling Jardins vous éclaire…

paysagiste-71

Les catégories d’arbres :

La sélection d’un arbre en pépinière se fait parmi plusieurs catégories de plants. Les principales sont :

Le jeune plant : C’est un végétal âgé d’une à deux années. Il est plus vigoureux et employé lorsqu’on plante en nombre (haie champêtre, par exemple). Il est déterminé par son âge et son type de multiplication.

Le baliveau : C’est un jeune arbre dont l’axe principal est ramifié depuis la base. Il est classé par sa hauteur en cm.

La cépée : C’est une touffe de tiges qui partent du sol et provenant d’une même souche. Il s’agit généralement de 3 à 5 tiges. D’ailleurs, Feeling Jardins vous recommande cette catégorie si vous voulez un végétal ayant une allure très naturelle.

L’arbre tige : C’est un arbre qui a été conduit pour obtenir un tronc. De plus, il est décrit par la circonférence du tronc (en cm) mesurée à un mètre du sol.

Les conditionnements des arbres :

La sélection d’un arbre en pépinière est aussi influencée par le conditionnement des végétaux. En effet, les trois principaux modes de commercialisation sont :

L’arbre en racines nues : Ce plant est simplement déterré. De ce fait, il est préférable de planter ce type de végétal en automne. Mais si la plantation tarde à se faire, l’arbre doit être mis en jauge.

Le conteneur : C’est le mode de commercialisation le plus répandu. En effet, il permet de planter pratiquement tout au long de l’année.

La motte : Tout d’abord, les arbres sont arrachés. Puis, leur motte est enveloppée dans une toile ou un grillage. D’ailleurs, ce type de conditionnement est employé pour les gros sujets et les conifères.

Quelques éléments d’évaluation de la qualité :

La sélection d’un arbre en pépinière : c’est aussi examiner l’état des parties aériennes et souterraines du plant.

Pour la partie aérienne, le tronc doit être droit et le houppier ramifié et équilibré. De plus, aucune blessure, déformation, nécrose ou plaie de taille non cicatrisée ne doit apparaître. Ensuite, le plant nécessite d’être indemne de tout ravageur, parasite ou maladie. Enfin, il faut que les bourgeons terminaux soient sains.

Concernant la partie souterraine, un système racinaire dense et vigoureux, avec un chevelu abondant est indispensable. Ensuite, toute déformation (racine remontante, chignon, étranglement,) est à proscrire. De plus, il faut vérifier l’absence de blessures et bannir la taille des racines de grosse section.

Ainsi, grâce à tous ces conseils, vous choisirez un arbre de qualité et lui garantirez une meilleure reprise.

Vous habitez à Mâcon, Cluny, Matour , du coté de  Marcigny, La ClayetteChauffailles ou bien Beaujeu, n’hésitez pas à nous contacter !

Ensemble, choisissons Votre solution paysagère !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.