Massif XXL à l’entrée d’une maison

  • massif xxl

Spectacle saisonnier et animé au cœur d’un massif XXL

 

C’est dans le coin d’une immense cour gravillonnée que notre client nous demande comment occuper l’espace ? Face à la maison, à proximité des espaces de vie, pas moins de 100 m² s’ouvrent à nous. Un élément de caractère est à mettre en valeur : un joli puits en pierre de pays…

 

Nous sommes à la campagne, l’espace à du potentiel et ne doit absolument pas rester monotone, voire ennuyeux. Vu l’ampleur de la surface, nous évoquons l’entretien de cette future scène végétale avant tout, à notre client, pour qu’il est bien toutes les clés en main, avant intervention.

 

Stratégiquement, il est nécessaire de mettre en place des pièces arbustives déjà bien développées, pour structurer immédiatement le tout. Nous proposons d’intégrer une magnifique cépée de Ligustrum japonicum puis des arbustes tel que l’Abélia grandiflora  et ici et là, le Lilas des Indes pour sa floraison tardif et remarquable. Pour l’animation que nous recherchons, les insectes pollinisateurs et papillons joueront un rôle important.

 

Là encore, tout un travail de choix et de sélection s’opère, il faut impérativement jouer avec les volumes, les cycles de floraisons si l’on veut un résultat XXL dans cette scène paysagère.

 

Expertise : le puits en perspective

 

Monter des volumes pour cacher et créer des zones d’ombre afin de valoriser ce joli puits en pierre et faire en sorte de ne pas le percevoir sous tous les angles. Nous avons sélectionné des strates arbustives hautes dans lesquelles les vivaces et graminées de structure guideront les regards jusqu’au puits… Ou pas !

 

Palette végétale

 

L’espace est grand, il fallait végétaliser densément pour minimiser l’entretien, mais aussi pour avoir de la matière et créer un tableau dans lequel aucun détail n’est laissé au hasard. Nos vivaces de collection plus aériennes comme les Gauras lindhemeri ‘Rosy jane’, Échinacea purpurea et Verveine de Buenos Aires assurent une belle floraison.

 

Coté graphique, une petite touche de Nandina domestica ‘Lime and Lime’ et de Sedum spectabilis pour les feuillages vert clair qui s’associent et se confondent avec la cépée de Troène.

 

Nous avons vu au-delà de la belle saison, à l’automne, ce sont les graminées et leurs inflorescences qui font découvrir une tout autre scène végétale, moins animées, mais qui pourra être contemplée les jours de givre…

Catégorie
Massifs, Réalisations paysagères
Un message ?
close slider